mercredi 2 juin 2010

In the Mood for Tango

Tous les jours, ma boîte mail reçoit une bonne demi-douzaine de messages annonçant des milongas à Genève, Paris ou Buenos Aires. Hanoï ne figure évidemment pas parmi les grandes capitales du tango, mais compte tout de même quelques passionnés qui pour rien au monde ne louperaient leur rendez-vous du samedi soir (à 20h30 tapantes, certes, heure à laquelle les Porteños n'ont pas encore avalé leur apéro). Le dress-code féminin? Elégant (bien sûr), un brin sexy (claro!), avec souvent des toilettes empruntées au dressing de Maggie Cheung. De quoi inspirer plus d'une tanguera occidentale afin de ne plus jamais faire tapisserie...


©TangoHanoi
 
PS: ...et l'occasion aussi de sortir des placards mon áo-dài – l’habit traditionnel vietnamien – parfait pour virevolter sur du Pugliese ou du Di Sarli. Enfin, cela reste à négocier avec mon petit bidon, de cinq mois déjà!
  
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Merci de me faire découvrir le ao-dài! J'en sais du coup un peu plus sur l'habit traditionnel vietnamien :-) Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Oups, j'avais oublié le lien... En voici un à l'oeuvre ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Mais se voit-il ton petit bidon? Sur la photo de Hoi An tu avais plutôt l'air d'une sylphide sur la plage...
    Merci pour ces brèves de vie hanoienne, on s'y croirait! Mmmmh, les perles de tapioca!
    Bisous, Carine

    RépondreSupprimer
  4. Tu parles, d'une sylphide! Bidon&co s'arrondissent de jour en jour... ;-)
    Gros becs, Michela

    RépondreSupprimer