vendredi 13 août 2010

L'usage du monde

«Au point du jour, nous nous sommes retrouvés à la sortie de la ville avec quantité d’inconnus qui nous connaissaient – "c’est ça être étranger". »
Lijiang
«Fainéanter dans un monde neuf est la plus absorbante des occupations.»
Lijiang
Shaxi
«Une salivation émotive accompagne l'appétit, qui prouve à quel point dans la vie de voyage, les nourritures du corps et celles de l'esprit ont partie liée. Projets et mouton grillé, café turc et souvenirs.»
village de Xiao Luo Shui
«Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait.»
gare routière de Luòshui, Lugu Lake
«Porté par le chant du moteur et le défilement du paysage, le flux du voyage vous traverse, et vous éclaircit la tête. Des idées qu'on hébergeait sans raison vous quittent; d'autres au contraire s'ajustent et se font à vous comme les pierres au lit d'un torrent. Aucun besoin d'intervenir; la route travaille pour vous. On souhaiterait qu'elle s'étende ainsi, en dispensant ses bons offices, non seulement jusqu'à l'extrémité de l'Inde, mais plus loin encore, jusqu'à la mort.»
bus Luòshui-Lijiang
«Finalement, ce qui constitue l’ossature de l’existence, ce n’est ni la famille, ni la carrière, ni ce que d’autres diront ou penseront de vous, mais quelques instants de cette nature, soulevés par une lévitation plus sereine encore que celle de l’amour, et que la vie nous distribue avec parcimonie à la mesure de notre faible cœur.»
Lijiang
* Extraits tirés de L'usage du monde de Nicolas Bouvier (1963), lente dérive de l'auteur entre Genève et le Khyber Pass dans les années 1953-1954 .


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Ces images me font rêver et les extraits les accompagnent magnifiquement bien. Merci pour ces moments de poésie

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Michaela,

    je regarde tes magnifiques photos et tes superbes textes et je voyage de chez moi !!

    j'espère que vous allez tous bien et j'aimerai bien voir ton petit bidon !! :)

    bizouilles

    Céline Duret

    RépondreSupprimer
  3. @sophie: c'est Bouvier qui est un excellent compagnon de voyage. A glisser dans tous les sacs, donc. Bonne route la famille aux semelles de vent et à bientôt!

    @céline: mais qu'est-ce que vous avez tous avec mon bidon???? On verra, on verra... ;-) Bisous!

    RépondreSupprimer