samedi 7 août 2010

Yunnan #4: Shangri-la (Zhongdian)

Ils étaient nombreux à s'interroger sur la localisation géographique du Shangri-la d'Horizon perdu, le livre écrit par James Hilton en 1933 –  probable déformation, au fait, du mot Shambhala, le paradis mythique du bouddhisme tibétain. Peine perdue. Les autorités chinoises se sont chargées de la désignation officielle à la fin des années '90: face à l'éternité, ce sera la ville de Zhongdian, un point c'est tout.


© Laurence J. Brahm
Une manne touristique, il va sans dire, pour cette ancienne bourgade poussiéreuse, aujourd'hui formidable point de départ pour des randonnées bucoliques, agrémentées de sympathiques incursions dans l'intimité des foyers tibétains (merci Alex pour nous avoir aidés à terminer notre bol de thé salé au beurre de yak!).




Légendaire ou pas, l'entrée dans la ville de Shangri-la n'a rien de spécialement paradisiaque...




Heureusement, les choses s'arrangent dès que l'on s'engouffre dans les ruelles pavées du centre...




... elles-mêmes déjà prises d'assaut par toute une panoplie de souvenirs assez improbables.




Reste la visite du monastère Songzanlin (3 kilomètres au nord de la ville), plutôt impressionnant pour tous ceux qui, comme nous, n'ont jamais vu le Potala de près.













Tashi Delek!


Les bonnes adresses de notre périple:


Sur TripAdvisor, les internautes ne tarissent pas d'éloges à propos du Songstam Hotel, idéalement situé à une centaine de mètres du monastère Songzanlin. Nous ne pouvons que confirmer. L'hôtel propose des chambres doubles bien douillettes avec de fort jolies salles de bain pour 680 Y, petit-déjeuner compris. Deluxes avec petit coin salon à 900 Y.

Un peu plus loin, le tout nouveau Songstam Retreat, dirigé par le Français Patrick Druet, en est une version encore plus luxueuse. Nous n'avons testé que le restaurant tibétain, délicieux!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire