samedi 8 janvier 2011

Home sweet home

Le ciel est bien gris au-dessus de Hanoï, depuis notre retour de vacances. Avec des températures qui tournent autour des 10°C, on peut dire que l’hiver est désormais bel et bien installé. La conjonction idéale, en ce qui me concerne, pour cocooner une ou deux heures sur le canapé, puisque les loupiots ont enfin succombé aux bras de Morphée. Chéri, quant à lui, doit en ce moment enjoyer à fond les 28°C de Saigon. Il s’est envolé ce matin pour la présentation d’un gros projet et ne sera de retour que lundi soir (si tout va bien avec une trèèèèèès bonne nouvelle, mais chuuuut!, il vaut mieux éviter de vendre la peau de l’ours avant de l'avoir embarquée en soute...)
        
En lieu et place d’architecture, je vais plutôt vous entretenir avec un peu déco. Je dois avouer que celle de notre maison reste toujours assez bancale. La faute à bibi, qui ne s'y est pas vraiment beaucoup investie... Or, depuis notre récent saut-de-puce à Shanghai, je rêve de kilims, de peaux de vache, de tissus capitonnés, de bibelots, d'abat-jours, de malles vintages, de coussins bariolés, d'anciennes commodes revisitées, de tableaux pop-artisants. En gros, je rêve de ça:






© Casa Pagoda
Les expats de Chine et de Thaïlande auront probablement reconnu le style très éclectique et assumé de Casa Pagoda. Dommage qu'il n'en existe pas une succursale chez nous. Je n'ai jamais voué un culte particulier aux Chesterfields, bien au contraire, mais avec James Dean dessus, ça change tout, vous ne trouvez pas?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires: