dimanche 9 janvier 2011

Oi Soi Oi!

Une fois n’est pas coutume, je me suis imposée des résolutions plutôt modestes pour cette nouvelle année. Ce n'est certainement pas plus mal et, au pire, je pourrai toujours me rattraper avec le nouvel an chinois... Il y a pourtant un petit rituel que je viens d'instaurer au même titre que l’usage quotidien du fil interdentaire (si, si!!!) et que j’espère amener jusqu’en décembre. Il s’agit du Project 365, lancé par une bloggeuse en ce début d'année et aussitôt embrassé par plusieurs dizaines d’internautes. Le concept est simple: prendre une photo (avec n’importe que appareil), la poster aussitôt que possible sur une page web prévue à cet effet (surtout pas de retouches) et répéter l’opération dès le lendemain. Quel bon moyen pour écouler mes essais quotidien Hipstamatic! Et quelle excellente idée pour donner un cadre à 365 petits instants de vie d’une nouvelle année d'expatriation (au fait, 362, puisque j’ai commencé seulement le 4, mais on ne va pas chipoter pour si peu...). Si vous souhaitez retrouver mes petits clichés jour après jour, ça se passe par ici (pour retrouver les autres participants au projet, c’est par là).

Au fait, j'ai récemment découvert une fonction insoupçonnée à mon application favorite: le mode aléatoire. On secoue son i-Phone et hop!, un nouveau réglage se met en place tout seul. De quoi passer un moment à immortaliser son sujet. Hier, c'était tout simplement le muret de l'allée qui mène à notre maison.


lens John S | film Ina’s 1969 | flash Off

lens Jimmy | film Ina’s 1935 | flash Off
lens Bettie XL | film Blanko | flash Off
  
Il faut savoir que "Oi Soi Oi" est l'une des expressions favorites d'Alexandre – on y a droit à peu près cinquante fois par jour! , suivie par son équivalent français "Oh là là". C'est une locution que les Vietnamiens utilisent très souvent en signe d'étonnement (et l'une des seules que je peux glisser de manière décontractée dans une conversation). Mais Oi Soi Oi est aussi le nom de la société d'export du couple de Danois qui habitait précédemment notre maison (nous recevons encore régulièrement du courrier à leur intention). J'ai eu plusieurs fois l'occasion de les recroiser en ville, mais je n'ai toujours pas réussi à savoir d'où sortent toutes ces belles productions artisanales que l'on peut voir sur le site internet de leur boutique danoise. Dommage, ça me donnerait bien quelques idées de business à moi aussi...







© Oi Soi Oi
          
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Quel talent, j'adore tes photos (celles du concours déjà), celle des fraises est incroyables et celle des cosmétiques... familières! Tu trouves du Kenzoki là-bas où tu importes tout? il doit y avoir des tas de potions naturelles bien mieux, non?
    merci pour tes comments réguliers, j'adore te lire aussi, et surtout rêver à travers tes images! Plein de becs hivernaux

    RépondreSupprimer
  2. Aucun talent, je t'assure. C'est l'application qui est géniale. Quant aux potions naturelles, tu rêves! Pour l'heure, le bio n'a aucune chance de s'installer au Vietnam. Kenzoki peut-être, mais à quel prix??? J'écoule mon petit stock et finito... :( Bisous frisquets à toi aussi

    RépondreSupprimer
  3. Oi Soi Oi ^-^ Je craque trop sur la première photo !!

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de découvrir votre blog par le biais du projet 365, merci de nous faire découvrir un pays qui m'a toujours fait rêver.

    RépondreSupprimer
  5. @Claire: Oh là là, ça me fait bien plaisir! ;)

    @MamZelleZaZa: Et bien moi aussi, par ricochet, je viens de découvrir ton blog. C'est toujours sympa de comparer les expériences en tant qu'expats. Je ne manquerai pas de suivre ton projet 365 également. A bientôt!

    RépondreSupprimer