samedi 26 février 2011

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles...

Enfin presque car, depuis les retrouvailles avec mes hommes, je ne suis pas exactement au top de ma forme. Une gastro est passée par là, me plongeant dans un état de fatigue que je n'avais plus éprouvé depuis ma grossesse. Même pas le courage de pianoter sur mon clavier, c'est dire!
 
La météo n'a, hélas, pas arrangé les choses. Depuis deux semaines, il fait désespérément gris et moche. 
Aux oubliettes les escapades dans les montagnes avec mon père. Se balader avec la boue jusqu’aux mollets? Pas trop mon trip en ce moment...
 
Même la baie d'Along est toujours 
en stand-by (d’ailleurs, avec l’accident qui a coûté la vie à douze touristes la semaine dernière, l’envie nous a presque un peu passée). Espérons qu'un semblant de rayon de soleil veuille bien pointer le bout de son nez afin de tenter l'aventure dans le courant de la semaine prochaine. 
 
"Un mauvais temps est plus facile à supporter quand on s'y attend", affirme toujours péremptoire le site internet que je consulte quotidiennement pour connaître la météo. Ah bon?
 
Heureusement, mon père semble plutôt prendre les choses avec philosophie. Après un premier choc initial avec la ville (plus que prévisible pour quelqu'un qui débarque d'un hameau de 200 habitants à peine), il s'est assez vite glissé dans les habits du parfait baroudeur au point de ne plus quitter d'un pouce son nouvel appareil photo. 





  
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire