lundi 14 mars 2011

4 mois et des poussières, sur fond de confettis


Plus de deux mois d'attente pour que petit fiston soit enregistré en bonne et due forme en tant que citoyen suisse. Il n’y a pas le feu au lac, mais tout de même!

Alors que nous commencions à désespérer d'obtenir un jour son passeport (il nous a au préalable déjà fallu le même laps de temps pour pouvoir réunir les papiers à soumettre à l'ambassade), voilà que nous sommes enfin convoqués afin de procéder à la prise des données  biométriques. Comme quoi, le dossier avance! :)

Pendant ce temps, les clichés numériques ne cessent eux de s'entasser dans le disque dur de mon ordinateur. Derniers en date, ceux du "mardi gras" organisé la semaine dernière par le Cercle des Francophones, lors duquel Alexandre a raflé un tout petit prix au concours de déguisement. Rien de très original, à vrai dire, sous ces latitudes. Juste un áo dài, tellement ajusté qu'il n'a même pas terminé la journée, mais qui a fait son petit effet. 

A part ça, au chapitre "le temps qui passe", c'est justement en essayant de mettre un peu d'ordre dans les centaines, que dis-je, les milliers de jpg de notre bien heureuse progéniture que je viens de réaliser que mon "congé mat" serait déjà dépassé de trois semaines si j'étais restée au pays. Gulp!

Voilà encore un point positif de cette expatriation (bien que, par moments, je me dis que ça me reposerait un peu de laisser la marmaille derrière moi le matin pour aller bosser...).

Allez, dans les semaines à venir je vais au moins essayer de me retrousser les manches pour vous servir quelques photos des périples effectués avec nonno.

A bientôt, donc!

  



Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. qu'est-ce qu'ils sont choux tes petits loups, ca doit être quand même une sacrée satisfaction de les voir grandir au quotidien! Moi qui donnerais n'importe quoi pour justement NE PAS DEVOIR ME LEVER TOUS LES MATINS POUR ALLER AU JOB!!!!

    RépondreSupprimer
  2. @polly: C'est sympa pourtant de retrouver ses collègues de travail. Enfin... ça dépend desquels. Et pas tous les jours, j'en conviens... ;) Gros becs!

    RépondreSupprimer