dimanche 3 juillet 2011

Birmanie #2: Yangon downtown

Avant de lever les voiles pour Singapour, je me devais de vous emmener en ballade au Myanmar. Commençons par Yangon, si vous le voulez bien. Il serait dommage de considérer l'ancienne capitale birmane comme un simple lieu de transit. Outre l’époustouflante pagode Schwedagon, la ville recèle plus d’un trésor. Si l’on fait abstraction de son manque d’entretien (attention à ne pas terminer votre promenade dans une bouche d'égout!) et que l’on ne s’attarde pas trop sur l’état de délabrement de son patrimoine architectural, c'est l’une des plus fascinantes d’Asie.

Avec ses rues à angles droits, le centre-ville ne pose aucun souci d'orientation et se découvre agréablement à pied. En son cœur, la paya Sule constitue non seulement un excellent point de repère, mais fait aussi office de borne kilométrique à partir de laquelle sont calculées toutes les adresses des quartiers nord. La légende prête à ce sanctuaire quelques 2000 ans. En réalité, il a été reconstruit et restauré tellement de fois que plus personne ne sait vraiment. D'une chose les Birmans sont pourtant sûrs: le caractère sacré de son stupa central, renfermant un cheveu de Bouddha! 
 


Culminant à 46 mètres de haut, celui-ci est entouré de nombreux petits pavillons auxquels viennent s'ajouter les silhouettes modernes des quelques tours toutes proches.


Comme souvent, dans les lieux de culte birmans, sacré et profane se côtoient dans une ambiance bon enfant. D'aucuns lèvent leurs prières vers le ciel, alors que d'autres vaquent aux occupations quotidiennes d'ici-bas. Suivre l'actualité internationale en fait visiblement partie.


Et la nouvelle du jour n'est pas de taille à laisser les lecteurs indifférents!


Une autre curiosité semble néanmoins accaparer l'attention des fidèles et des badauds...



Quelques papouilles plus tard, nous reprenons la route avec nos deux poussettes. En traversant le rond-point vers l'est, sur Mahabandoola Rd, on admire l'imposant Hôtel de Ville, en pleine séance de ravalement de façade.



De l'autre côté de la rue, l'Eglise Baptiste Immanuel, bâtie en 1830, puis complètement remaniée une cinquantaine d'années plus tard.


Puis, que ce soit sur Mahabandoola Rd ou sur Pansodan Street, quantité de jolis bâtiments datant de l'époque coloniale...




... tous plus délabrés les uns que les autres!


Mais les choses s'améliorent sensiblement à l'approche de Strand Road.



Et qui dit Strand Road, dit forcément Strand Hôtel, une imposante construction victorienne dont le seul nom suffit à évoquer tout le raffinement de l'ancien empire britannique.


A défaut d'y poser ses valises, il fait toujours bon y siroter un verre au coin du bar.


Plus loin, en remontant la rue vers l'ouest, on ne peut que lever son regard sur la très belle architecture de la Customs House, le bâtiment des douanes datant de 1915.


Mais attention tout de même à où l'on met les pieds!


L'état des trottoirs semble d'ailleurs se détériorer à mesure où l'on s'enfonce dans le chaotique, mais non moins séduisant, quartier indien...



Chaque mètre carré est désormais occupé par une boutique ou vendeur ambulant.


Que cela ne vous empêche pas de pointer de temps en temps votre nez vers le haut!


Ou vers le bas, c'est selon....



Décidément, pour les vendeurs de journaux, la journée s'annonce bonne...



 Quant aux vendeurs d'antennes paraboles, ils ont sans doute encore des beaux jours devant eux...


Tiens, on dirait Hanoï!


Et là aussi!

 


D'autres billets sur le sujet:
Birmanie #6: Une dernière couche?
Birmanie #3: Lac Kandawgyi
Birmanie #2: Yangon Downtown
  

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Les photos sont superbes : ça fait un bien fou de voir ces paysages; ça me rappelle de beaux souvenirs. J'adore les échafaudages.

    RépondreSupprimer
  2. Finalement c'est drolement bien un bebe pour faire des rencontres en voyage. On fait la connaissance de gens differents des habituels etudiants qui veulent pratiquer leur anglais. J'y penserais pour la prochaine fois :-)

    RépondreSupprimer
  3. Foto veramente eccezzionali! Mi piacciono molto, complimenti :-)

    RépondreSupprimer
  4. @céline: Merci! Oui, très esthétiques les échaufadages en bambou. Bien mieux de ce qui se fait chez nous (la sécurité, en moins, sans doute...).

    @chris: C'est clair! Drôlement agréable aussi d'avoir des nounous à la pelle en toute circonstance! ;)

    @dany: Grazie! Probabilmente migliori delle foto di Singapore (da ripescare nel disco duro del mio computer kaput...). Che rabbia! :(

    RépondreSupprimer