mercredi 20 juillet 2011

Singapour #1: À voir et à manger

La réputation de Singapour comme paradis culinaire mêlant influences chinoises, malaises, indiennes et occidentales ne m'avait pas échappée. J'ignorais en revanche à peu près tout de ses hawker centers, ces marchés aux multiples échoppes où, pour quelques dollars seulement, on peut s'attabler et goûter à toutes sortes de spécialités locales et internationales fraîchement préparées (et cela dans des conditions d'hygiène plus que correctes, pour ceux qui en douteraient).



Le concept est simple. Tout d'abord, on réserve sa table en y laissant traîner une ou deux affaires personnelles (pas de téléphone portable ou d'appareil photo, non, mais une poussette et un marmot somnolent peuvent faire l'affaire).

Puis, on passe à l'étape cruciale: choisir la (ou les) gargote(s) où s'approvisionner. Là, il y en a pour tous les goûts. De celles spécialisées en dim sum à celles alignant les sushis. De celles oeuvrant au wok à celles découpant les canards laqués. Impossible d'être exhaustif tant le choix est divers et varié.

Notre premier gueuleton hawker en compagnie de Christian (je précise son nom pour ne pas avoir à répondre à cinquante mails me demandant "c'est qui ce beau gosse"?) ;)

Le concept de hawker food est si profondément ancré dans le mode de vie singapourien qu'il connaît aujourd'hui une déclinaison design dans nombreux malls de la ville (Food Republic, au dernier étage de Orchard Central, et Food Opera, au sous-sol de Ion Orchard, valent le détour). Balayés par l'air frais de la clim, ils prennent le nom de food courts.

La branchitude en moins (quoique), Lau Pa Sat reste l'un des lieux les plus sympa pour goûter aux joies de la cuisine hawker. C'est aussi celui qui remonte le plus loin dans le temps avec sa magnifique structure en fer forgé importée de Glasgow à la fin du 19e siècle.
 

Ancien marché aux poissons admirablement reconverti en cantine, il présente non moins de 127 échoppes reparties en étoile à partir de son dôme central.



Autre hawker center réputé, celui de Maxwell Road, dans le quartier de Chinatown. Là encore, un énorme hangar accueillant une bonne centaine de petites échoppes.
 
 

Un panneau de l'office du tourisme installé à l'entrée renseigne les visiteurs d'un jour à propos des dix mets à ne pas louper. Les brochettes satay et les roti prata font partrie du top 10. Tant mieux. On ne s'était donc pas trompés...

Toute cette nourriture asiatique bon marché n'aura en revanche pas empêché quelques dispendieux clins d'oeil vers l'Ouest (nos bonnes adresses par ici). De même, comme à chaque fois où l'on sort du Vietnam, chéri n'aura pas pu faire l'impasse sur son gros Big Mac dégoulinant de sauce (je dis ça mais une fois où je l'ai sous le nez il m'est impossible de résister, même après avoir visionné Super Size Me plusieurs fois...).

 
Bref, rien d'étonnant à ce que la balance affiche deux kilos de plus en rentrant à Hanoi ce dimanche (rajoutés aux six autres, j'entends...). Argh!!! 
  
PS: Pour les gloutons  cinéphiles de mon acabit qui désireraient poursuivre la balade culinaire, je ne saurais que trop recommander le poétique long-métrage Be with Me du réalisateur singapourien Eric Khoo. On y parle peu, mais on s'y goinfre beaucoup... (et par rapport à l'un de ses acteurs principaux, j'ai de la marge!!!). 

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Oh tu me donnes trop envie!!!! J'en salive rien qu'en te lisant....
    Des gros bisous ma copine!!

    RépondreSupprimer
  2. typiquement le genre d'endroit où je fais cantine permanente !

    RépondreSupprimer
  3. Cela me fait penser au marché des enfants rouges à Paris. J'adore l'idée!!! Il y a rien d'aussi "fun" à Genève..;)

    RépondreSupprimer
  4. Nous avons testé le Lau Pa Sat, enfin plus précisement, la rue adjacente avec les stands de satay et également le maxwell que je recommandes et ou nos amis vont tout le temps car c'est a deux pas de chez eux!! Nous avons bien mieux mangé a singapour qu'a borneo ou dans le nord de la malaisie!!

    RépondreSupprimer
  5. Ciao Michy,
    il tuo sito è fantastico! Foto comprese.
    Complimenti! ...mi viene sempre più voglia di venire a trovarti ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Une ambiance "marché de rue" que j'ai vécu au Japon! Super

    RépondreSupprimer
  7. @louise: Gourmande! ;)

    @roodkapje: Et moi donc! ;)

    @maître_shifu: HK???

    @broutille: A Genève, certainement pas ;) Le marché des enfants rouges? Je ne connais pas.

    @céline: Plus varié, j'imagine. Mais assez gras tout de même. La nourriture vietnamienne est bien plus légère.

    @danilo: Grazie! La riservo per quando allora la camera? ;)

    @isabelle: C'est une ambiance que je vis presque quotidiennement au Vietnam, sauf que Singapour est un tel carrefour de cultures différentes qu'on trouve absolument de tout. C'est vraiment impressionnant!

    @olivier: Et 51!!! ;)

    RépondreSupprimer
  8. arrête avec tes kilos stp, tu avais de la marge! ca fait plaisir de te voir toi en photo d'ailleurs, et tu es rayonnante! bon je ne juge pas car je sais que quel que soit leur poids, la plupart des femmes n'en sont pas satisfaites, c'est une sorte de constante!
    belle escapade en tout cas, je n'avais jamais vu la ville de ce côté! yummy yummy, et merci encore et toujours pour ces instantanés d'ailleurs! je t'embrasse!

    RépondreSupprimer
  9. J'en rajoute une couche: tu es rayonnante ma chère Michela!!!

    RépondreSupprimer
  10. @polly: Rayonnante peut-être, mais l'air toujours enceinte... Pas plus tard que la semaine dernière on m'a encore demandé "c'est pour quand?". Arghhh!!!

    @carine: Arrêtez, sinon je commence à y croire!!! ;)

    RépondreSupprimer