lundi 31 janvier 2011

Ronronner de plaisir à l'Ailu Cat Café

A l’heure où les préparatifs pour le Têt vont bon train dans les rues de la capitale, et où le chat s’apprête à chasser d'un bon coup de patte son cousin le tigre des calendriers de tout le pays, j’ai décidé de vous amener dans un endroit pour le moins original, où le petit félin est à l’honneur depuis juin dernier déjà.





Non, n’ayez crainte! Il ne s’agit pas d’un bar à tapas où l’on vous sert de la viande de minou fraîchement dépecé à l’apéro (ce concept n'aurait d'ailleurs rien de franchement étonnant par ici...), mais d'un bar où les clients, assis à même le sol, viennent juste passer un bon moment en compagnie des poilus. La "ronronthéraphie", ça ne vous dit rien?



Vous vous en doutez peut-être, l'idée nous vient tout droit du Japon et n'a pas manqué de séduire une jeune clientèle nourrie aux mangas et toujours fan d'Hello Kitty.


Au total, une quinzaine de chats se partagent les câlins et les 60 m2 de la maisonnette de trois étages. Permettez-moi de vous présenter Bông (Coton)...


... ainsi que Nâm (Champignon)...


Bien sûr, j'ai tout ce qu'il faut à la maison (PARDONNE-MOI RASPOUTINE!!!) mais, pour avoir passé un long moment à bavarder avec mes voisins de table, je pense avoir trouvé l'endroit idéal pour pratiquer mes rudiments de vietnamien, tout en ayant une chance d'être comprise (et corrigée!).






Quelques consignes simples restent à respecter par les clients comme, par exemple, ne pas tirer la queue des chats (!), ni les déranger durant leur sommeil.




Pour le reste, tout plein de bons jus de fruit frais sont au menu, à condition de faire abstraction des relents de pipi qui s'échappent des litières...  

>>> AILU CAT CAFE
4, alley Xuong Phim
Thuy Khuê Street
Hanoi
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 30 janvier 2011

Comme un air de printemps...


La vague de froid qui s’est récemment abattue sur le nord du Vietnam a donné bien des sueurs froides aux cultivateurs de pêchers qui voyaient le Têt approcher à grands pas. Mais le redoux des derniers jours leur a redonné le sourire. Les premières fleurs éclosent enfin et quel spectacle de se balader dans les rues de Hanoï!
   
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 26 janvier 2011

Il était une fois… un vaudeville au sein du foyer!

                            
Aujourd’hui, 23ème jour du 12ème mois lunaire, on célèbre au Vietnam le Têt Tao Quân (que l'on traduit en français par génie du foyer), dont voici la légende:

Il était une fois, un bûcheron qui vivait avec sa femme à la lisière d’une forêt. Ils étaient pauvres et n’avaient pas d’enfant. Au début, ils menaient une vie simple et honnête. La vie étant de plus en plus difficile, le mari devint violent. Il commença à boire et quand il était ivre il battait sa femme. Malgré son amour sincère pour son mari, elle ne put plus le supporter. Un jour, ayant vu son mari le couteau à la main, elle s’enfuit dans la forêt. Le soir, elle arriva près d’une hutte dans une clairière: la demeure d’un chasseur. Après l’avoir écoutée, le chasseur eut pitié d’elle et accepta de l’héberger. Bientôt, des liens affectueux et amoureux s’établirent entre eux.  
Quant au bûcheron, après la fuite de sa femme, il fut pris de remords et décida de partir à sa recherche. Heureusement, il la retrouva, pleura et la supplia de rentrer à la maison avec lui. Pendant qu’ils se lamentaient car la femme aimait encore son mari, le chasseur revint. Paniquée, la femme cacha son mari sous une botte de paille derrière la maison. La chasseur demanda à sa compagne d’allumer la botte de paille pour cuire le chevreuil qu’il avait capturé. Elle refusa. Il fit donc lui-même le feu. Le pauvre bûcheron n’eut pas le temps de s’échapper et périt dans les flammes. La femme, désespérée d’avoir causé la mort de son mari, se jeta dans le feu. Le chasseur, n’en comprenant pas la raison, crut qu’il avait commis quelque offense. Il sauta aussi dans le feu pour suivre sa bien aimée.  
Cette fin tragique émut le Ciel. Il décida qu’ils seraient réunis, désormais, autour du feu, au service du foyer, en témoignage de leur amour conjugal. Le trio devint ainsi le génie du Foyer.
D’après Une Introduction à la connaissance du Vietnam de Tran Thi Hao, L'Harmattan 2007
  
La célébration de cette fête donne notamment lieu à des scènes de rue riches en couleurs où l'on brûle de drôles d'articles en papier représentant des bottes (forcément par trois paires), des vêtements de cour, des toques de mandarin et, surtout, des liasses entières de faux dollars. La croyance veut en effet que le trio, devenu génie du foyer, remonte au ciel une semaine avant le passage à la nouvelle année afin de faire un rapport détaillé à l'empereur de Jade quant à la conduite des humains placés sous sa tutelle. Une offrande (les mauvaises langues diront un petit bakchich) est donc toujours de mise...




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 janvier 2011

Mon beau kumquat

L’Occident a beau échanger ses bons vœux depuis plus de trois semaines déjà, au Vietnam c’est le Têt – également appelé fête du printemps – que tout le monde attend avec impatience afin de célébrer le passage à la nouvelle année. A une dizaine de jours de l’échéance, l’excitation est bien palpable dans les rues de la capitale, où bien des trottoirs se sont soudainement parés de couleurs  végétales.



En signe de prospérité pour l'année à venir, la tradition veut que chaque famille accueille un kumquat dans son foyer (la taille de l'arbuste étant bien entendu directement proportionnelle à l'épaisseur de son porte-monnaie). Du coup, qu'est-ce qu'on en croise des deux-roues transformées en pépinières ambulantes ces jours-ci!





Chez nous aussi, exit le faux sapin made in China qui jouait un peu trop les prolongations depuis la Fête des Roi et place à un joli spécimen déniché à la lisière de la ville.
 


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 18 janvier 2011

Aux fourneaux avec le chef Vu: rouleaux de printemps végétariens


Chose promise, chose due, voici la recette des rouleaux de printemps apprise lors de notre cooking class, à Quy Nhon, que certains parmi vous semblaient attendre avec impatience. Comme toujours avec la cuisine vietnamienne, ce qui prend du temps c’est la préparation des légumes. Le reste, n'est qu'un jeu d’enfant. Enfin… presque!
  
Ingrédients pour 4 personnes (environ 16 pièces):
1 confection de galettes de riz de 16 cm de diamètre
1 petit oignon (~100 g)
1 patate douce (~150 g)
1 carotte (~150 g)
150 g d’haricots verts
150 g de pousses de soja
150 g de choux
2-3 oreilles de Judas (~50 g)
1 jaune d’œuf
2-3 cuillères de farine
huile de soja
sel, poivre et une pincée de sucre pour assaisonner

Pour la sauce :
4 cuillères de sucre
4 cuillères de Nuoc Mam
4 limes
2-3 gousses d’ail
1 chili

Préparation:
Couper les légumes en julienne et les faire revenir 2-3 minutes dans une poêle avec un peu d’huile. Assaisonner de sel, de poivre, et d’une petite pincée de sucre. Laisser tiédir.
 

Sur une assiette, disposer trois galettes de riz (précédemment trempées quelques secondes dans de l’eau tiède afin de les assouplir) en cercles concentriques. Disposer une cuillère de farce à une extrémité et parsemer d’un peu de farine tout autour. Rabattre d’abord les côtés en prenant soin de bien emprisonner la farce, puis rouler. 


Terminer en badigeonnant avec un peu de jaune d’œuf.


Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la farce, puis frire quelques minutes dans abondamment d'huile jusqu’à obtenir une jolie couleur dorée.


Laisser tiédir quelques minutes sur du papier absorbant, le temps de préparer la sauce sweet &sour en mélangeant le sucre, la sauce de poisson, le jus de lime, l’ail et le chili finement coupés. Repartir la sauce en quatre coupelles individuelles et servir aussitôt accompagnée de rouleaux. 



Merci chef Vu!!!

   
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 15 janvier 2011

Ciel, ma photo!

En butinant d’un blog à l’autre, j’ai récemment découvert la sympathique initiative d'un groupe de blogueurs qui, depuis quelques temps déjà, s'est entendu pour publier chaque 15 du mois une photo d'après un thème imposé. En ce mois de janvier, c'est avec plaisir que je rejoins l'équipe pour tenter moi aussi d'illustrer la consigne "DANS LE CIEL". Hélas, le camaïeu de gris omniprésent au-dessus de Hanoï ces derniers jours m’oblige à piocher dans le disque dur de mon ordinateur pour ce tout premier rendez-vous webbesque... C'est donc une photo de nos récentes vacances à Shanghai que je vous sers ici:


La flèche qui se reflète dans la vitre n'a, j'imagine, pas besoin de longues présentations, puisqu'il s'agit du sommet de la Perle d'Orient, le monument iconique de la ville. Evidemment, si j'avais su que ce cliché allait me servir pour illustrer ce qui de spectaculaire peut être immortalisé dans le ciel, j'aurais tenté de répéter l'exercice devant tous les buildings du quartier de Pudong jusqu'à trouver the spot ultime (s'il existe) qui m'aurait permis de réunir les deux autres gratte-ciels emblématiques de la ville que sont la Jin Mao Tower et le "décapsuleur", alias The World Financial Center, dont voici un détail de la façade.


Surtout, je me serais baladée avec autre chose qu'un appareil compact... Tant pis! Je tâcherai de mieux faire la prochaine fois avec mon nouveau Sony hybride.

En attendant, ne manquez pas, comme moi, d'aller faire un petit tour chez les autres participants de la photo du mois. On a usage de dire que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin. Le ciel y sera-t-il également plus bleu? Et quelle surprise nous dévoilera-t-il? La réponse chez Olivier, Anne, Véronique, Virginie, Shandara, Jo Ann, Sandrine, Fabienne, Damien, Marie, Nolwenn, Céline in Paris, Anne fra Sveits, Céliano, Caro, Guillaume, Mandy, Titem, Caroline, Doremi, Sophie, Tambour Major, Nathalie, François, Mélanie, Chris, Godnat, Clara, Viviane, Tania, , Thib, Genki, 100driiine, Gouli, Danièle, Ludo, Alice, Céline, Carolette, Claude, Pépinette, SébastienDorydee, L'azimutée, Marion, blogoth67, DelphineEtJulie, Cynthia, Ennairam, Caro[line] et Doréus

Enjoy!
  
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 14 janvier 2011

And the winner is...

Aïe, les journaux ont quelque peu tendance à s'entasser sur la table de la cuisine ces derniers temps. C'est donc seulement ce matin que je suis tombée sur cette brève du Courrier du Vietnam datant du 5 janvier:
Le Vietnam est le pays le plus optimiste du monde. Interrogés sur leur avenir, 70% des Vietnamiens se sont déclarés confiants quant aux perspectives économiques de 2011, contre 30% en moyenne dans le monde. Il s'agit de résultats d'une enquête intitulée "La voix des peuples", réalisée du 30 novembre au 1er décembre 2010 par l'institut français BVA dans plus de 50 pays, laquelle a été rendue publique le 2 janvier par le journal Le Parisien. Selon cette enquête, les peuples des pays développés se montrent pessimistes alors que ceux des économies émergentes se déclarent optimistes quant aux perspectives économiques. Les analystes de BVA ont souligné que la croissance économique de plus de 6,8% en 2010 permettait aux Vietnamiens d'aborder l'année 2011 d'un pied léger.
    
J'avais pas mal entendu parler de ce sondage sur les ondes de France Inter et de RTL (l'Hexagone est apparemment le dernier du classement); je suis donc plutôt étonnée de découvrir que le quotidien local n'a consacré que quelques lignes à la nouvelle. L'occasion était pourtant belle de lancer, une fois de plus, quelques fleurs à la gloire du Parti.

Bien sûr, un sondage vaut ce qu'il vaut mais il ne fait aucun doute que l'énergie est actuellement beaucoup plus positive de ce côté du monde que dans n'importe quel pays européen. Question optimisme, nous avons donc pas mal à apprendre ici. Surtout moi! Il ne se passe pas un jour sans que je ne mesure ma chance de vivre cette formidable aventure qu'est l'expatriation. Pourtant, maintenant qu'une année s'est bientôt écoulée, je ne peux m'empêcher de commencer à penser au moment où il faudra (peut-être / peut-être pas / sans doute ???) plier bagages. Et si ce fameux verre était déjà à moitié vide? Arghhhhhh!!!
 
Bon, autre bonne nouvelle, histoire de chasser les idées noires, quelque part plus bas dans la pile:
Hô Chi Minh-Ville accueille son 3.000.000e touriste étranger 
À l'aéroport Tân Son Nhât, le Service de la culture, du sport et du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, l'Association municipale du tourisme et la Compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines ont co-organisé dans le matin du 21 décembre une cérémonie d'accueil à l'intention du 3.000.000e touriste étranger venu dans la mégapole du Sud en 2010. Il s'agit de la Russe Nina Fedorova, à bord du vol N°526 de Vietnam Airlines, au départ de Moscou. […]  Hô Chi Minh-Ville compte accueillir cette année 3,1 millions de voyageurs étrangers, soit une augmentation de 20% en un an. 

Le hasard m'a l'air d'avoir particulièrement bien fait les choses en pointant du doigt un vol en provenance de Moscou (le Vietnam fait depuis longtemps les yeux doux à la clientèle russe...).

De toute manière, vous vous imaginez l'horreur d'avoir à subir un pareil comité d'accueil en descendant de votre avion, la gueule toute enfarinée?
   
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 janvier 2011

Oi Soi Oi!

Une fois n’est pas coutume, je me suis imposée des résolutions plutôt modestes pour cette nouvelle année. Ce n'est certainement pas plus mal et, au pire, je pourrai toujours me rattraper avec le nouvel an chinois... Il y a pourtant un petit rituel que je viens d'instaurer au même titre que l’usage quotidien du fil interdentaire (si, si!!!) et que j’espère amener jusqu’en décembre. Il s’agit du Project 365, lancé par une bloggeuse en ce début d'année et aussitôt embrassé par plusieurs dizaines d’internautes. Le concept est simple: prendre une photo (avec n’importe que appareil), la poster aussitôt que possible sur une page web prévue à cet effet (surtout pas de retouches) et répéter l’opération dès le lendemain. Quel bon moyen pour écouler mes essais quotidien Hipstamatic! Et quelle excellente idée pour donner un cadre à 365 petits instants de vie d’une nouvelle année d'expatriation (au fait, 362, puisque j’ai commencé seulement le 4, mais on ne va pas chipoter pour si peu...). Si vous souhaitez retrouver mes petits clichés jour après jour, ça se passe par ici (pour retrouver les autres participants au projet, c’est par là).

Au fait, j'ai récemment découvert une fonction insoupçonnée à mon application favorite: le mode aléatoire. On secoue son i-Phone et hop!, un nouveau réglage se met en place tout seul. De quoi passer un moment à immortaliser son sujet. Hier, c'était tout simplement le muret de l'allée qui mène à notre maison.


lens John S | film Ina’s 1969 | flash Off

lens Jimmy | film Ina’s 1935 | flash Off
lens Bettie XL | film Blanko | flash Off
  
Il faut savoir que "Oi Soi Oi" est l'une des expressions favorites d'Alexandre – on y a droit à peu près cinquante fois par jour! , suivie par son équivalent français "Oh là là". C'est une locution que les Vietnamiens utilisent très souvent en signe d'étonnement (et l'une des seules que je peux glisser de manière décontractée dans une conversation). Mais Oi Soi Oi est aussi le nom de la société d'export du couple de Danois qui habitait précédemment notre maison (nous recevons encore régulièrement du courrier à leur intention). J'ai eu plusieurs fois l'occasion de les recroiser en ville, mais je n'ai toujours pas réussi à savoir d'où sortent toutes ces belles productions artisanales que l'on peut voir sur le site internet de leur boutique danoise. Dommage, ça me donnerait bien quelques idées de business à moi aussi...







© Oi Soi Oi
          
Rendez-vous sur Hellocoton !