lundi 1 octobre 2012

Roulement de tambours...

Week-end chargé que celui qui vient de s'achever pour les enfants vietnamiens. Dans tout le pays, on célébrait hier le Festival de la mi-automne et, pour l'occasion, la licorne était évidemment de sortie...


Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 septembre 2012

Lotus News

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la vie expatriée locale, j'emprunte le titre de ce billet au magazine en ligne édité par l'Hanoi International Women's Club, dont je regrette le départ de la pétillante présidente, Alexandra, désormais installée à Manille. Quoi de neuf donc? Et bien la rentrée. Les kids ont repris le chemin de l'école enfantine et la soussignée s'apprête elle aussi à retourner sur les bancs d'école (par ici, mais attendons de voir si elle va se piquer au jeu...). 

Côté météo, un vent frais en provenance de Chine a enfin quelque peu fait chuter les températures torrides des derniers mois laissant entrevoir la douceur de l'automne. Un regret cela dit: ne pas avoir d'avantage profité des jolis champs de lotus qui parsèment les bords du lac Tay Hô en été. A défaut d'une cueillette d'étamines comme je vous proposait dans un post de l'année dernière, voici quelques photos de photos parues dans l'avant-dernier numéro du magazine HERITAGE (le mag de Vietnam Airlines dont le logo est aussi un lotus). En espérant être toujours là en juin 2013 pour admirer la prochaine floraison!!!





HERITAGE N.125, august 2012, pp. 26-33










Et voici un amusant portrait de l'auteur, Trân Bich, déniché sur la toile. Comme quoi, pour réussir une belle photo, il faut parfois ne pas hésiter à se mouiller!!!




Quant à ceux qui voudraient découvrir le dernier numéro du magazine Lotus News, un pdf est téléchargeable par ici.

  
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 11 septembre 2012

De la Passion dans nos Vies


Vous connaissez mon engouement pour la photographie, n'est-ce pas? Tout comme celui pour la cuisine, probablement. Et bien, j'ai récemment participé à un atelier de photo culinaire qui m'a donné très très envie d'approfondir le sujet. Bien qu'extrêmement mal équipée (je dis ça en passant, puisque mon anniversaire tombe dans exactement deux semaines...), je me suis amusée à mettre en pratique quelques uns parmi les nombreux conseils dispensés par Michael Fountoulakis, photographe professionnel récemment échoué à Hanoï (c'est lui qui a illustré les deux superbes livres de Tracey Lister et Andreas Pohl Koto, A culinary journey through Vietnam et Vietnamese Street Food).

Le résultat de mes clichés gourmands est loin d'être parfait mais ce n'est pas l'objet de ce post (on pourra toujours discuter des questions techniques le jour où j'aurai un vrai reflex avec de beaux objectifs lumineux entre les mains, hein?!!!)Moins cher qu'un Nikon D800 (j'y vais un peu fort là, mes quarante ans étant dans seulement 744 jours...), je vous propose aujourd'hui une petite confiture faite maison qui mettra de la passion dans votre quotidien et cela dès le petit-déj. C'est ma copine Christine de Saigon qui m'a fait découvrir cette délicieuse recette (il faudra que je lui consacre un billet car, depuis, elle a lancé sa petite entreprise dont le nom est tout un programme: "Ma folie macarons"! :P).

Bref, voici de quoi remplir d'exotisme environ 4 bocaux... "Bonne Maman", pour s'entendre:


Confiture Passion-Vanille
environ 4 kilos de fruits de la passion
sucre blanc + sucre roux
1-2 gousses de vanille
1 verre d'eau

Couper les fruits de la passion en deux afin d'en extraire la chair. Séparer autant que possible les pepins à l'aide d'une chinois ou d'un presse-purée (je conseille néanmoins d'en laisser quelques uns pour qu'on puisse reconnaître le fruit à travers le bocal). 

Dans une casserole, peser le jus ainsi obtenu et rajouter la moitié de son poids en sucre (pour 1 kg de jus, par exemple, rajouter 250 g de sucre blanc et 250 g de sucre roux).

Rajouter un verre d'eau (env. 2 dl) ainsi que la vanille coupée dans le sens de la longueur et portez à ébollition en remuant constamment.

Au bout d'une demi heure, vérifier la consistance de la confiture en déposant quelques gouttes sur une petite assiette. Elle doit légèrement se figer.

Lorsque la confiture est prête, versez-la dans des pots préalablement ébouillantés. Retournez-les bien fermés, le couvercle en bas, jusqu'à total refroidissement. 

Il ne me reste qu'à vous souhaiter une bonne dégustation! 


PS: Au fait, vous me donnerez des nouvelles quant au prix d'un kilo de fruits de la passion en Europe, hein? Probablement le même que pour des cerises au Vietanam... 


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 10 septembre 2012

Ce n'est qu'un Au Revoir

Il en aura fallu du temps pour que je boucle ce tour italo-suisse! C'est qu'à l'approche de la destination finale, d'autres projets sont venus accaparer mon quotidien, dont l'organisation d'un deuxième voyage en Asie pour le nonno tessinois. Il a sans doute encore du mal à y croire, mais un siège est bel et bien réservé pour lui sur le vol Zurich-Bangkok du 23 décembre prochain (ok, je lui ai un peu forcé la main, mais qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour voir ses petits-enfants?!!!). Il est donc temps de refermer la parenthèse des ces vacances estivales, non sans avoir posté au moins un cliché des montagnes de mon Val Blenio natal. C'est aux pieds de celles-ci que repose ma mère, partie il y a cinq ans aujourd'hui...




PS: Il serait aussi grand temps de reprendre en main le blog culinaire, qui lui est dédié. Voici une recette (signée tatie Rina) qu'il me tarde de reproduire! Miam, miam, miam!!!



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 30 août 2012

Chez les Gonzague de Mantoue

En route pour le Tessin, une petite halte à Mantova s'imposait. Hélas, le tremblement de terre étant également passé par là, il ne nous a pas été possible de visiter le Palais Ducal. Pour la célèbre Chambre des Epoux peinte par Mantegna il faudra donc revenir...







Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 29 août 2012

Ferrare, joyau de la Renaissance

Depuis le temps que je rêvais de visiter Ferrare (depuis les bancs de la fac en gros), il a fallu que ce soit un séisme de magnitude 6 qui vienne me donner l'impulsion décisive. C'est que la ville de l'Arioste et du Tasse est passée à deux doigts de la catastrophe le 20 mai dernier. Ni une ni deux, c'est là que - un mois et demi plus tard - mon père, ma progéniture et moi avons mis le cap pour quelques jours placés sous le signe de l'Art renaissant (j'ai dépoussiéré mes manuels d'histoire de l'art pour l'occasion mais n'ayez crainte, je me contenterai ici de publier des photos..)

Quel que soit l'intérêt que l'on porte à l'architecture et aux arts plastiques, Ferrare est une ville des plus agréables avec ses longues ruelles voûtées et ses larges avenues bordées de palais. Pour ne rien gâcher, bon nombre de ses habitants y déambulent à vélo: 31%, d'après un récent sondage, ce qui la place avant Amsterdam et Copenhague. Rien que ça!




 













Nos bonnes adresses à Ferrare:

Hôtel Nazionale, Corso Porta Reno 32 
Excellent accueil. Difficile de se loger plus près du Duomo!

Trattoria da Noemi, via Ragno 31 
Les bonnes tables sont légion à Ferrare, mais celle-ci est spécialement à retenir. 
Pâtes rigoureusement faites maison.


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 20 août 2012

Montagne à vaches, muhhh!

D'aucuns doivent avoir l'impression d'avoir été quelque peu oubliés en pleine campagne fribourgeoise. La faute à Chéri qui, de manière totalement imprévue, est venu arracher mon bâton de pèlerin pour m'embarquer une petite semaine à Hong Kong (soyez patients, je rattrape mon retard et vous y amène aussi, promis!).

Bref, j'étais partie avec tout plein d'ambitions randonnesques lors de mon week-end à Fillistorf. Mais mes retrouvailles avec mon ami (et non moins parrain de mon aîné) ont vite fait de me détourner du bon chemin (une fois de plus, direz-vous...). 

Il fallait tout de même une petite promenade du dimanche pour digérer ne serait ce que le quart des calories avalées la première journée entre coups de rosé, charcutaille diverse et variée et double crème de Gruyère. Juste de quoi dégourdir ses gambettes, le télésiège assurant la presque totalité du dénivelé... ;)
 
Schwarzsee (Lac Noir) - FR
Riggisalp (1490 m) - FR






Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 13 août 2012

Week-end au vert

Ça a l'air tout bête, mais j'avais complètement oublié à quel point le gazon pouvait être vert et le ciel tout bleu en Suisse! Un émerveillement pour les yeux qui atteint son paroxisme lorsque l'on longe le Lavaux à flanc de coteau, paisiblement installés dans un wagon des cff.
 

Destination du jour: Fillistorf, un ravissant hameau situé dans le canton de Fribourg, bercé par les clochettes des vaches. C'est là qu'Alex et moi étions attendu par mon cher ami Frédo, en parfaite (ou presque) tenue de randonneurs. Le hic, c'est que nous n'imaginions pas les lieux aussi charmants... 
 















Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 août 2012

Retour aux sources


On ne peut pas dire que je frétillais d'impatience à l'idée de retrouver Genève. J'ai pourtant eu beaucoup de plaisir à vagabonder dans ses rues, glace Caramelita à la main, en me prenant pour une touriste. Et puis il n'y a rien à faire, c'est quand même là qu'est concentrée la majeure partie de mes amis! Deux semaines n'étaient donc pas de trop pour tenter de revoir tout le monde (elles n'ont pas tout à fait suffi, hélas...). 

Le Genevois de souche, quant à lui, ne pouvait que nager comme un poisson dans l'eau (c'est le risque en rentrant en juin/juillet!), trouvant la ville du bout du lac des plus attractives. Bah, quoique j'ai pu en penser dans le passé, je dois avouer que Genève est plutôt plaisante en plein été. 





J'applaudis d'ailleurs devant des initiatives hyper conviviales telles que Ciné Transat ou Street Pianos! 



Grosse déception, en revanche, du côté du tango. Si les milongas sous les étoiles romandes sont toujours aussi belles, mieux vaut se pointer avec son propre cavalier (même pas bonne pour servir de tapisserie sinon!).



Quant aux deux petits loups, et bien, c'était le moment de se (re)mettre à la rigueur helvétique (pas trop l'habitude aux sièges bébé et aux réhausseurs au Vietnam...).
 
  



Et entre deux virées au garde-meuble, le plaisir de goûter à la cuisine locale!!!





PS: Mes plus vifs remerciements à Caro & Thomas pour avoir mis leur appart à disposition pendant une bonne partie de notre séjour, à mes beaux-parents pour les nombreuses heures de baby-sitting assurées, à Ema pour la sympathique soirée entre ex Profil-girls, à François pour le tour en voilier, à Jeff pour le succulent assado, à Pierre-Yves pour sa crémaillère forcée et à tous les autres... pour avoir été disponibles, tout simplement!



Rendez-vous sur Hellocoton !