jeudi 9 février 2012

Au cœur des Hutong de Beijing

Le bleu intense du ciel de Pékin en hiver n'est donc pas une légende urbaine! Le soleil est presque aveuglant en sortant de la gare de Beijing West (d'où l'effet quelque peu cramé de la plupart des photos). 

Invraisemblable, mais après 3'500 km de rails parcourus, le plus dur reste à rejoindre les hutong de Dongcheng, au nord de la mégapole. Aucun chauffeur de taxi ne consent à nous y amener. Après une dizaine de "mei you", un jeune homme prend enfin les choses en main. Un coup de fil à la réception de notre hôtel et quelques hochements du chef plus tard et le onzième carrosse sera enfin le bon. Ouf! 
  


On découvre alors un dédale de ruelles au cachet indéniable. Merci Agoda!

L'entrée de l'hôtel Lu Song Yuan Beijing
Partout les préparatifs pour le Réveillon vont bon train. Décorer les montants des portes de bandes rouges aux caractères auspicieux en fait apparemment partie.












Le quartier semble également propice au shopping, bien que la plupart des boutiques aient déjà mis la clé sous le paillasson.





Il nous faudra alors trouver refuge dans l'un des bars sur Nanlogu Xiang pour échapper au froid et aux déflagrations assourdissantes des pétards. Du bruit pour du bruit – et des tonnes de déchets , mais il paraît que ça chasse les démons...



Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Waouw t'as eu de la chance pour le ciel bleu! Nous il était tout blanc (mais quand même aveuglant ^^).

    On a été dans le même quartier, et y avait une camionnette remplie de cacahuètes (juste mise comme ça, comme une piscine de de cacahuète) c'était drôle =)

    RépondreSupprimer
  2. 2 posts magnifiques ... je suis impatiente de lire la suite ...
    Amicalement
    Françoise ( très satisafaite aussi de Agoda)

    RépondreSupprimer
  3. il me tarde de lire la suite également, d'autant que nous partirons d'hanoi pour beijing (en avion car je préfère que les vacances commencent bien avec mes 3 zozos, quoique ...) et j'attends donc tes conseils avisés.

    Nadia sous la bruine d'hanoi

    RépondreSupprimer
  4. je suis fan du cochon communiste :-)

    RépondreSupprimer
  5. petite question, où as-tu pris ton visa, par une agence ou à l'ambassade ?

    Nadia

    RépondreSupprimer
  6. Raaaaaaaaa Pékin me manque!
    Très chouette article: on ressent vraiment bien l'ambiance de là-bas dit !

    RépondreSupprimer
  7. @life_with_blond_hair: Une cargaison de cacahuètes, miam! :)

    @françoise: Il m’est déjà arrivé de me faire avoir (notamment en payant la chambre plus chère qu’elle ne l’était à la base). Comme toujours, il faut rester vigilant.

    @nadia: Comme dit le dicton, on n’est jamais mieux servi que par soi-même... Courage, ce n’est jamais une partie de plaisir (d’autant plus pour les citoyens français, semblerait-il).

    @karrijini: Idem! :)

    @delphine: Et oui!:)

    @ye_lili: Sur le site d’Agoda, c’est le commentaire enthousiaste d’une certaine Aurélie qui m’a fait choisir cet hôtel et donc ce ravissant quartier. Une connaissance à toi peut-être? ;)

    RépondreSupprimer
  8. Quel beau voyage au coeur de la Chine !
    Merci pour ce partage, nous sommes allés à Pékin en décembre 2006 et avons adopté notre fille dans le Jiangsu en 2008, elle fête ses 5ans aujourd'hui !

    @ bientôt
    Severine

    RépondreSupprimer