dimanche 19 février 2012

Sur les Rails, Again!

Harbin. Sur la carte, à peine cinq centimètres au nord-ouest de Pékin. Un pouce à la gauche de Vladivostok. Sur les rails, 1250 kilomètres parcourus à bord d'un train à grande vitesse en neuf heures et des poussières (un claquement de doigts en comparaison du premier trajet!).

Les wagons sont cette fois-ci bondés. Normal, puisque nous voyageons en plein milieu des vacances du Nouvel An, période de transhumance par excellence pour près d'un milliard et demi de Chinois. Je bénis une fois de plus ma rencontre virtuelle avec Daphne et Cissy, mes interlocutrices de l'agence Travel China Guide et les quelques centaines de yuan de commission déboursés pour que chacune de nos places soient achetées dès leur mise en vente  10 jours avant le départ  et les billets livrés par courrier express à notre hôtel de Pékin. Sans elles, nul doute, nous serions restés à quai!



La voici, enfin, notre Ville de Glace (mais sans un seul flocon de neige, dommage...)! Le temps d'atteindre le quartier de notre hôtel et rajouter quelques petites laines à nos déjà nombreuses couches (le thermomètre affiche -23°C!), la nuit est déjà tombée. Rien de tel qu'une balade le long de Zhongyang Street pour apprécier les charmes de la ville by night!







Quelques rues plus loin, c'est la silhouette de Sainte-Sophie qui se dresse au-dessus de nos bonnets. Superbe!


Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Ils sont très belles vos photos et c'est vrai qu'il a l'air de faire froid presque qu'autant qu'ici au Québec! Je vous souhaite une belle visite..
    Bisou
    Manon

    RépondreSupprimer
  2. Encore une fois, un article qui donne envie de voyager, voyager, voyager !

    RépondreSupprimer
  3. @manon: Question températures, ça doit être kif-kif, sauf qu'au Québec vous avez des kilomètres de réseaux souterrains. Pas à Harbin... Brrrrr!!!

    @ladyMilonguera: Superbe et tout à fait étonnante en plein territoire chinois.

    @miami_à_deux_et_demi: Si je vous dis que moi de même, ça me donne envie de repartir... ;)

    RépondreSupprimer
  4. On sent l'influence russe, c'est étonnant.
    Merci pour ce beau voyage en ta compagnie. :)

    RépondreSupprimer