vendredi 2 mars 2012

Doux baisers de Harbin

Il flotte toujours comme un parfum de Russie dans le quartier central de Daoli. Sans la construction d'une voie ferrée reliant Vladivostok à la Mandchourie, Harbin ne serait probablement restée qu'une modeste bourgade de pêcheurs (le nom de la ville signifie littéralement "lieux où faire sécher les filets de pêche"), mais Nicolas II en décida autrement. Dès 1896, les ouvriers russes affluent. La communauté s'élargit considérablement avec l'arrivée d'émigrés juifs fuyant les pogroms. Puis, sonne la Révolution de 1917 et son lot d'exodes. En 1945, lorsque l'armée Rouge entre dans la ville, Harbin compte des centaines de milliers de Russes.

De nos jours encore, la rue pavée Zhongyang Dajie témoigne d'un temps où Harbin était un îlot de l'ancien Empire russe. Au hasard des flâneries, on découvre des hôtels particuliers, des immeubles à colonnades et même, quelques rues plus loin, une mosquée turque, des églises orthodoxes, et d'anciennes synagogues. C'est dans l'une d'entre elles, reconvertie en sympathique bistro, que fiston et moi avons passé quelques heures délicieuses à lire et à colorier. 

Mais une incursion dans le passé russe ne serait pas complète sans une halte thé ou déjeuner au mythique Café Russia, ouvert en 1914. Pour notre part, c'est à coup de borscht et de piroshki que nous avons lutté, non sans gourmandise, contre l'hypothermie...
  






















Café de l'ancienne synagogue principale 
(incapable de retranscrire le nom chinois...) 
82, Tongjiang Street 
T. +86 451 84 64 49 00

Café Russia 1914
57, Xitoudao Jie
T. +86 451 84 56 32 07
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Cette bourgade ne manque pas de cachet je trouve...

    RépondreSupprimer
  2. Ca y est je regrette de ne pas y être allée!

    RépondreSupprimer
  3. Interessante la transliteration en cyrillique de Zhongyang dajie!

    RépondreSupprimer
  4. @Lady_Milonguera: Non, vraiment pas...

    @delphine: Il n'est jamais trop tard!!!

    @anonyme: Egalement du chinois pour moi... ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ca avait l'air sympa dis donc! :) De très belles photos! :)

    RépondreSupprimer
  6. Vraiment étonnant ce reportage photos, on se croirait en Russie ! Et d'ailleurs la globe croqueuse que je suis se demande si la cuisine chinoise a aussi été influencée ?

    RépondreSupprimer