vendredi 10 août 2012

Retour aux sources


On ne peut pas dire que je frétillais d'impatience à l'idée de retrouver Genève. J'ai pourtant eu beaucoup de plaisir à vagabonder dans ses rues, glace Caramelita à la main, en me prenant pour une touriste. Et puis il n'y a rien à faire, c'est quand même là qu'est concentrée la majeure partie de mes amis! Deux semaines n'étaient donc pas de trop pour tenter de revoir tout le monde (elles n'ont pas tout à fait suffi, hélas...). 

Le Genevois de souche, quant à lui, ne pouvait que nager comme un poisson dans l'eau (c'est le risque en rentrant en juin/juillet!), trouvant la ville du bout du lac des plus attractives. Bah, quoique j'ai pu en penser dans le passé, je dois avouer que Genève est plutôt plaisante en plein été. 





J'applaudis d'ailleurs devant des initiatives hyper conviviales telles que Ciné Transat ou Street Pianos! 



Grosse déception, en revanche, du côté du tango. Si les milongas sous les étoiles romandes sont toujours aussi belles, mieux vaut se pointer avec son propre cavalier (même pas bonne pour servir de tapisserie sinon!).



Quant aux deux petits loups, et bien, c'était le moment de se (re)mettre à la rigueur helvétique (pas trop l'habitude aux sièges bébé et aux réhausseurs au Vietnam...).
 
  



Et entre deux virées au garde-meuble, le plaisir de goûter à la cuisine locale!!!





PS: Mes plus vifs remerciements à Caro & Thomas pour avoir mis leur appart à disposition pendant une bonne partie de notre séjour, à mes beaux-parents pour les nombreuses heures de baby-sitting assurées, à Ema pour la sympathique soirée entre ex Profil-girls, à François pour le tour en voilier, à Jeff pour le succulent assado, à Pierre-Yves pour sa crémaillère forcée et à tous les autres... pour avoir été disponibles, tout simplement!



Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Pour les milongas où les partenaires ne tournent pas à la fin des tenda, c'est abusé. Perso, je finis toujours par inviter (après tout, à Buenos Aires, c'est quand même les cavalières qui ont le dernier mot) et tant pis pour bobonne qui voulait pas prêter son homme... non mais !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En invitant, je me dis qu'il faut quand même assurer... Moi, je suis complètement rouillée! :(

      Supprimer
  2. Retour au pays réussi ...à la belle saison ! Encore des évasions prévues ? Bises

    RépondreSupprimer
  3. Trop cool ce retour aux sources, mais je reviens dans 2 mois

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait plaisir de voir ces photos !
    Alors le secret c'est de visiter Genève en tant que touriste ;)
    Bises,
    Maïeva Voyage

    PS : Ils poussent bien tes p'tits loups.

    RépondreSupprimer