samedi 13 avril 2013

À poil !


Le printemps semble jouer les prolongations cette année. Il faisait même plutôt frisquet ces derniers jours. Rien pour me déplaire, bien au contraire, surtout que le mercure ne va pas tarder à batifoler avec les 35-40°.

Il est un lieu que j'affectionne tout particulièrement, à Hanoi, lorsque le climat est en mode petite laine/doudoune: le SPA Hương Sen, sis au 68 An Dương (quartier Yên Phụ, non loin du fleuve Rouge). 

Pour 200'000 dong tous ronds (9,60 $), le forfait de 75 minutes démarre par une trempette dans des tonneaux remplis d'une décoction. On passe alors dans des vasques d'hydromassage individuelles où l'on a droit à un bref gommage du dos au gant de crin, histoire de faire peau neuve avant de foncer vers le bain vapeur et le sauna. Une fois s'être réapproprié sa nudité au moyen d'un slip jetable et d'un peignoir en cotton (car oui, jusque là on est en parfaite tenue d'Eve!), vient le moment de monter au premier étage pour une cinquantaine de minutes de digito-pressions, de frictions, de pétrissages et d'étirements. 

Les douillettes de mon acabit auront peut-être intérêt à s'entrainer à quelques mots de vietnamien histoire de relâcher par moments la pression (bien qu'un simple "aïe!!!!" bien sonore devrait aussi faire l'affaire...). Il vaut aussi mieux laisser au vestiaire l'idée de zénitude que l'on se fait traditionnellement des spas. Les clientes de l'établissement (à 99,9% vietnamiennes), viennent certes ici pour se détendre, mais en tous cas pas pour écouter de la musique new age! ça papote beaucoup dans la salle d'eau, tout comme dans la salle de massage comune où les téléphones portables sont toujours à portée de main et leur sonneries rigoureusement tournées sur ON.

Qu'à cela ne tienne, les moments de béatitude ne manquent pas, surtout lorsque des fines lamelles de concombre vous sont posées sur le visage et qu'un coussin bourré d'herbes chaudes vient soulager vos cervicalesC'est d'ailleurs par un massage très relaxant aux pochons et par d'agréables enveloppements aux linges chauds que la séance prend fin.  

Vous l'aurez compris: difficile de faire mieux en terme de qualité/prix*, d'autant plus qu'une assiette de fruits et une soupe de riz vous attendent à la sortie, inclus dans le forfait.




* Si l'on est content de la prestation, il est d'usage d'ajouter un petit pourboire pour la masseuse. Absolument pas revendiqué, mais toujours accueilli avec un grand sourire.


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'échangerais volontiers votre printemps hanoïen contre celui que nous avons à Paris :-)) Une horreur avec le choix, selon les jours, entre pluie ou froid !
    Agnès

    RépondreSupprimer
  2. Ah le voici donc le fameux tonneau !
    Bon perso je suis restée une archi-fidèle du Yakushi.
    Mais dis-moi, tu avais toi aussi ton portable sur toi pour immortaliser cette scène ???
    Maïeva Voyage

    RépondreSupprimer