mardi 23 avril 2013

Vive les mariés !

La saison des shootings de mariage bat son plein dans les parcs hanoïens. Il a suffit que j'en suive un au hasard au Jardin Botanique pour que j'aboutisse à mon tour devant la devanture de Zén Wedding. Quoi de plus propice qu'un anniversaire de mariage pour immortaliser son couple dans la plus pure tradition vietnamienne? Certes, l'usage veut que l'on réalise son album avant de se passer la bague au doigt, mais peu importe.

C'est donc vendredi dernier que Chéri et moi nous nous sommes prêtés au jeu. Peu de consignes de notre côté, histoire de jouer la carte du kitch jusqu'au bout. Et nous n'avons pas été déçus: en cinq heures de prises de vue, ce ne sont pas moins de 300 clichés sirupeux à souhait qui ont été mis dans la boîte (sans compter les dizaines de photos volées, car nous étions l'attraction de tous les badauds...).

Coût de l'opération: 2'990'000 dong (143 $), forfait comprenant 3 spots au choix (nous avons opté pour le lac Hoan Kiem, l'hôtel Métropole et la Citadelle), 4 tenues pour la soussignée, 2 pour le marié (mais nous avons complété avec nos propres habits), le make-up, la coiffure (évolutive, au fil des prises de vue) et, surtout, le fameux album souvenir que nous attendons incessamment sous peu...







Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 19 avril 2013

PS: I love you !

Couple posant au Jardin Botanique de Hanoi, juin 2011



Noces de bois... Un lustre aujourd'hui que l’on s’est dit oui !

Point de robe de mariée, à l'époque, pour cause de ventre rebondi. 

Point d'album, pour cause d'agenda trop rempli.

Rattrapage cet après-midi !

(et debrief lundi...)


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 13 avril 2013

À poil !


Le printemps semble jouer les prolongations cette année. Il faisait même plutôt frisquet ces derniers jours. Rien pour me déplaire, bien au contraire, surtout que le mercure ne va pas tarder à batifoler avec les 35-40°.

Il est un lieu que j'affectionne tout particulièrement, à Hanoi, lorsque le climat est en mode petite laine/doudoune: le SPA Hương Sen, sis au 68 An Dương (quartier Yên Phụ, non loin du fleuve Rouge). 

Pour 200'000 dong tous ronds (9,60 $), le forfait de 75 minutes démarre par une trempette dans des tonneaux remplis d'une décoction. On passe alors dans des vasques d'hydromassage individuelles où l'on a droit à un bref gommage du dos au gant de crin, histoire de faire peau neuve avant de foncer vers le bain vapeur et le sauna. Une fois s'être réapproprié sa nudité au moyen d'un slip jetable et d'un peignoir en cotton (car oui, jusque là on est en parfaite tenue d'Eve!), vient le moment de monter au premier étage pour une cinquantaine de minutes de digito-pressions, de frictions, de pétrissages et d'étirements. 

Les douillettes de mon acabit auront peut-être intérêt à s'entrainer à quelques mots de vietnamien histoire de relâcher par moments la pression (bien qu'un simple "aïe!!!!" bien sonore devrait aussi faire l'affaire...). Il vaut aussi mieux laisser au vestiaire l'idée de zénitude que l'on se fait traditionnellement des spas. Les clientes de l'établissement (à 99,9% vietnamiennes), viennent certes ici pour se détendre, mais en tous cas pas pour écouter de la musique new age! ça papote beaucoup dans la salle d'eau, tout comme dans la salle de massage comune où les téléphones portables sont toujours à portée de main et leur sonneries rigoureusement tournées sur ON.

Qu'à cela ne tienne, les moments de béatitude ne manquent pas, surtout lorsque des fines lamelles de concombre vous sont posées sur le visage et qu'un coussin bourré d'herbes chaudes vient soulager vos cervicalesC'est d'ailleurs par un massage très relaxant aux pochons et par d'agréables enveloppements aux linges chauds que la séance prend fin.  

Vous l'aurez compris: difficile de faire mieux en terme de qualité/prix*, d'autant plus qu'une assiette de fruits et une soupe de riz vous attendent à la sortie, inclus dans le forfait.




* Si l'on est content de la prestation, il est d'usage d'ajouter un petit pourboire pour la masseuse. Absolument pas revendiqué, mais toujours accueilli avec un grand sourire.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 avril 2013

S'en moquer... comme de sa première chemise!


J'avais déjà eu l'occasion, en décembre dernier, de publier sur mon compte Facebook quelques images de l'aboutissement de mes efforts stylistico-couturiers (je vous ne dit pas les larmes versées sur les plis du plastron...). 

C'est à la beauté nippone de Mariko et aux talents de photographe de Julie que je dois cette belle mise en valeur. Pour le reste, soyons clairs, la blouse serait juste bonne à récurer les sols! Il n'en reste pas moins que j'ai réussi à la réaliser seule comme une grande, ce dont je suis plutôt fière. 




C'est en revanche un sentiment proche de la consternation que j'ai ressenti lorsque l'école m'a annoncé que la dite chemise avait été sélectionnée pour le défilé annuel, en principe réservé aux collections de fin de diplôme. Comme celle de mon amie Danielle l'était aussi, j'en ai déduit que l'on voulait avant tout mettre en avant les deux seules Européennes de l'établissement.

Il a donc bien fallu jouer le jeu, et ce sous l'oeil impitoyable de mon mannequin attitré... Vous avez dit Grace Jones?

Model: Phuong Nguyen

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 8 avril 2013

Ménage de printemps

J'étais occupée à une bien lourde tâche ces derniers jours: débarrasser le living de tout mon barda! Chéri va enfin retrouver une vraie table à manger le soir en rentrant du travail. Quant à mes chiffons et à ma mercerie/papeterie/quincaillerie ambulante, ils vont enfin pouvoir s'étaler dans une pièce toute à eux. Au grenier, ce qui, de surplus, me fera faire un bon exercice quotidien.

La pièce n'est pas encore tout à fait opérationnelle, mais une demi-douzaine d'étagères sont déjà en place. De quoi pouvoir ranger entre autres le fruit de ma récente labeur en tant qu'apprentie styliste. Vingt-trois heures de cours hebdomadaires qui, souvenir-souvenir, étaient repartis comme suit:


LUNDI 9h-12h / 13h30-14h30: "DESIGN"
Longue exploration autour de l'un des basics de la garde-robe: la chemise. Thématique additionnelle de l'excès et de la répétition (chapeaux bas Viktor & Rolf!). Au final, des collages, des collages et encore des collages...















LUNDI 14h30-16h30: "ILLUSTRATION"
Le cours qui m'intimidait le plus au préalable mais que j'ai finalement eu beaucoup de plaisir à suivre (même si je suis quand même plus à l'aise avec la suite Adobe qu'avec des fusains...).





MARDI 13h30-16h30: DESIGNER FABRICS
Broderie, tissage, tressage, teinture, impression textile,... Un workshop résolument passionnant que je poursuis actuellement en cours du soir.







MERCREDI 9h00-12h00: PATTERN TECHNOLOGY
L'art du patronage (plutôt indigeste dans mes premières tentatives), mais aussi le moulage sur mannequin de couture, bien plus fun.






MERCREDI 13h30-16h30: GARMENT CONSTRUCTION
Ou comment confectionner les différents éléments qui composent une chemise. 





JEUDI 09h00-12h: FASHION BUSINESS
Projet fictif de création d'entreprise qui ne m'a pas beaucoup enthousiasmée. Sera-t-il néanmoins peut-être utile un jour?




JEUDI 13h30-16h30: CULTURAL STUDIES
Des nuits blanches à plus en pouvoir, mais beaucoup, beaucoup de plaisir: l'histoire de la mode occidentale au 19ème et 20ème siècle, ses influences et son éthique (ou pas...).















VENDREDI 9h00-11h00: ENGLISH
La mode et son glossaire... anglais, of course!



Rendez-vous sur Hellocoton !